dav
Prochaine réunion le lundi 18 février 2019 à 18h30 – bibliothèque de St Dizant-du-Gua.
DECOUVRIR ET PARTAGER DES EMOTIONS LITTERAIRES, DECOUVRIR AUSSI PARFOIS DES LIEUX INSOLITES ET ORIGINAUX SUR NOTRE TERRITOIRE.

Séance Découverte gratuite : Même si vous n’êtes pas inscrit, vous pourrez vous y rendre en nous téléphonant préalablement au 07 81 83 37 41. L’adhésion à l’ASLEM vous permet aussi de profitez des réunions du Club de lecture

Notre prochaine sélection propose un regard sur quelques nouveautés de la rentrée littéraire.

La vraie vie  d’Adeline Dieudonné (prix Fnac ) : C’est un pavillon qui ressemble à tous ceux du lotissement. Ou presque. Chez eux, il y a quatre chambres. La sienne, celle de son petit frère Gilles, celle des parents, et celle des cadavres. Le père est chasseur de gros gibier. La mère est transparente, amibe craintive, soumise aux humeurs de son mari. Le samedi se passe à jouer dans les carcasses de voitures de la décharge. Jusqu’au jour où un violent accident vient faire bégayer le présent.

Frêres d’Ames de David Diop (Prix Goncourt des lycéens) : Un matin de la Grande Guerre, le capitaine Armand siffle l’attaque contre l’ennemi allemand. Les soldats s’élancent. Dans leurs rangs, Alfa Ndiaye et Mademba Diop, deux tirailleurs sénégalais parmi tous ceux qui se battent sous le drapeau français. Quelques mètres après avoir jailli de la tranchée, Mademba tombe, blessé à mort, sous les yeux d’Alfa, son ami d’enfance, son plus que frère. Alfa se retrouve seul dans la folie du grand massacre

Le lambeau de Philippe Lançon (prix Fémina): Lambeau, subst. masc. 1. Morceau d’étoffe, de papier, de matière souple, déchiré ou arraché, détaché du tout ou y attenant en partie. 2. Par analogie : morceau de chair ou de peau arrachée volontairement ou accidentellement. Lambeau sanglant . Le 6 janvier 2015, Philippe Lançon assiste à la représentation de La Nuit des Rois de Shakespeare dans un petit théâtre d’Ivry. Il a pris ses billets pour les Etats-Unis où il donnera des cours de littérature à Princeton et rejoindra sa nouvelle compagne. Le lendemain matin, Houellebecq est interviewé sur France Inter pour la parution de Soumission ; Lançon, qui a écrit un papier élogieux dans Libé, écoute en faisant sa gymnastique sur un tapis qu’il a rapporté d’Irak en 1991, deux jours avant les bombardements américains. S’il n’était pas rentré, il serait devenu reporter de guerre et non journaliste littéraire. A la conférence de Charlie Hebdo, tout le monde parle de Houellebecq, puis des banlieues. Tignous dit que l’Etat les a abandonnées et a fabriqué des islamistes et des délinquants. Bernard Maris s’insurge. Lançon montre un livre de jazz à Cabu, quand les tueurs arrivent.

Très belles lectures

la précédente réunion du Club de lecture a eu lieu le lundi 26 novembre 2018 à 18h30bibliothèque Jean-Marc SOYEZ de Boutenac-Touvent . Livres sélectionnés : Alan DUFF : Un père pour mes rêves (Actes Sud), Philip ROTH : Pastorale américaine (Folio), Jim FERGUS :1000 femmes blanches (Pocket)

L’avant dernière réunion a eu lieu le lundi 10 septembre 2018 à 18h30 à Mortagne . Thème : CHANGER DE VIE,CHANGER DE CAP avec  :Durian Sukegawa : le rêve de Riosuku, Michel Bernard : Le bon coeur, Flemming Jensen : Imaqa

La réunion du 10 juin 2018 a eu lieu au Domaine du Meunier à Mortagne/Gironde Thème : la maison avec :   « Vous plaisantez Monsieur Tanner » de Jean-Paul DUBOIS,   « Nagasaki » d’Eric FAYE,  « Le Moulin de Pologne » de Jean GIONO.

La réunion du  26 mars 2018 a eu lieu à 18h30 à la bibliothèque de St Dizant-du-Gua, partenaire fidèle de l’ASLEM. Thème : destins de femmes au XXIème siècle avec  L’art de Perdre d’Alice ZENITER et Marx et la poupée de Maryam MADJIDI.