Né au Bénin, Bernard Housseau a vécu une enfance africaine… De retour en France et après des études d’ingénieur agronome spécialisé en écologie, il a exercé quelques années dans un Parc Naturel. Puis il a monté une entreprise de création de mobilier dans le Sud-Ouest. Les voyages, l’imaginaire et sa proximité avec la nature ont inspiré la ligne de ses meubles. Mais essentielles pour lui ont été les rencontres qui ont jalonné son parcours, notamment avec les jeunes qu’il a formés. Il a pu ainsi observer l’importance du geste pour retrouver confiance en soi et faire naître des envies chez des jeunes souvent désabusés.

L’écriture a rapidement donné un autre rythme à son existence. À travers les personnages de son univers, il traduit ses réflexions sur notre société, ses enjeux, sans toutefois oublier l’essentiel d’un récit qui est, pour lui, de raconter l’histoire la plus captivante possible… sans doute un souvenir des griots qui ont étonné son enfance. Il a publié plusieurs ouvrages sur nos relations à l’arbre, à la forêt, à l’étranger.  Avec La Jeune fille et le Fleuve, il signe un quatrième roman sur la transmission du savoir et la rencontre improbable entre deux êtres que tout sépare, réunis le temps d’une navigation au fil de la Garonne puis de la Gironde.

BIBLIOGRAPHIE

L’arbre qui marche, 2007, Lacour-Ollé

–  Le chant du marais, 2009, Lacour-Ollé
–  Écriture sauvage, 2012, Société des écrivains

(merci aux Editions Passiflore pour ce texte de présentation)